Главная

Visioconférence « Le français est un jeu »

Nous tenons à remercier les 100 participants de la conférence : les professeurs des villes de Krasnogorsk, Yegorievsk, Podolsk, Khimki, Odintsovo, Orekhovo-Zuevo, Balachikha, Chtchelkovo, Naro-Fominsk, Kraskovo, Malakhovka, etc., de l'Université d'Etat de la région de Moscou, nos étudiants venus le 9 décembre 2014 à la conférence ainsi que les quatre classes de l'école n°13 de Zhoukovsky pour leur présence virtuelle dans le cadre de cette visioconférence.

 

On s'interroge souvent au cours de l'apprentissage d'une langue étrangère sur les raisons qui nous amènent à choisir tel ou tel idiome. Si l'on demande aux Russes le parcours qui les amène vers le français, ils soulignent souvent la beauté, le charme de la langue de Molière.

Toutefois, les méthodes didactiques en matière de FLE sont de plus en plus axées sur l'utilité de la langue et sur une approche multidisciplinaire qui cherche à associer la langue étrangère à un domaine particulier afin de former des spécialistes internationaux d'une discipline paralinguistique (ingénieurs, chimistes, géographes, historiens,...) au-delà d'une vision puriste et sacralisée de la langue.

Or, l'on oublie parfois de mettre l'accent sur le plaisir pur et simple d'apprendre une langue. C'est la raison pour laquelle, nous avons décidé de proposer une conférence sur le jeu linguistique et sur les perspectives de son intégration en classe de FLE.

Igor Skouratov,  Directeur du département des langues romanes de la région de Moscou, aura proposé une définition du français comme un quizz où l'apprentissage est perçu comme un perpétuel défi qu'on choisit de relever pour avancer vers une compréhension fine des subtilités langagières.

Kévin Bacquet, Lecteur de français à l'Université d’État de la région de Moscou, se sera intéressé au jeu de mots en classe de FLE, aux définitions théoriques qui en sont données pour arriver progressivement vers un classement typologique permettant de décoder les jeux de mots et de susciter la créativité de l'apprenant.

Florent Guyard, Lecteur de français à l'Université pédagogique de Toula, nous aura apporté ses éclairages sur les deux interventions ainsi qu'une synthèse de la conférence afin de permettre, nous l'espérons, d'inscrire durablement les notions évoquées dans l'approche pédagogique des professeurs de la région de Moscou mais également des étudiants.

Cette conférence s'est voulu ludique et a permis d'impliquer vivement le public. Voici un exemple de production faite par l'une des enseignantes présentes. 

Acrostiche réalisé dans le cadre de la conférence

 

Moi, d’abord j’avais peur

Et maintenant je suis enchantée

Rire, c’est une bonne humeur !

C’est intéressant de vous écouter !

Il faut une telle conférence encore une fois organiser !

 

Irina Darychnikova 09.12.2014