Главная

Klimovsk à la découverte du français

Le vendredi 18 décembre 2015, le gymnasium des Cadets de Podolsk de Klimovsk à organisé son traditionnel séminaire de fin d'année consacré à la langue française.

Cette édition intitulée «Ton ami le français» était plus particulièrement destiné à présenter aux futurs élèves de l'école et à leurs parents les avantages liés au choix du français comme première langue étrangère.

La directrice de l'établissement Natalia Kvachennikova et Marina Pétrakova, professeur  de français, toutes deux instigatrices de l'évènement ont salué l'assistance en évoquant les réussites passées et en suggérant les succès à venir.

Après la projection d'un film récapitulant l'histoire de l'établissement, la parole a été donnée aux invités d'honneur.

Igor Skouratov, directeur du département de langues romanes de l'université d’État de la région de Moscou, a évoqué la place du français dans le monde ainsi que les liens étroits qui le lient à la Russie

Pierre-Alain Dumont, lecteur de français à l'université d’État de la région de Moscou a pris le relais en insistant sur le rôle du français en tant que langue de culture et d'ouverture sur le monde.

Les intervenants suivants ont mis en avant le travail pédagogique réalisé par l'établissement et ont dissipé un certain nombre d'idées reçues émanant des parents concernant l'apprentissage précoce du français ou d'une langue étrangère en général.

Tatyana Tikhomirova s'est notamment attaquée aux préjugés selon lesquels l'apprentissage d'une langue étrangère se faisait au détriment de la langue maternelle ou entraînait chez l'élève une fatigue préjudiciable à son développement. Elle s'est attachée à démontrer grâce aux sciences cognitives que c'est exactement le contraire qui se produit.

Le séminaire a ensuite continué par des leçons ouvertes qui ont pu permettre aux élèves et à leurs parents de juger sur pied la démarche pédagogique de l'établissement.

Enfin, pour achever cette journée francophone et francophile, les élèves du gymnasium ont préparé un spectacle autour des contes de Charles Perrault fort à propos en cette période de festivités de fin d'année.

Au terme de ce séminaire on ne doutera pas que les organisateurs ont atteint leur but en éveillant chez les jeunes élèves un intérêt certain pour la France: ce n'est pas un hasard si dans cet établissement 50 % des élèves apprennent aujourd'hui le français.