Главная

Compte-rendu du colloque 2020

30 juin 2020

Le 23 juin dernier s'est déroulée la septième édition du colloque international consacré aux langues romanes organisé par le département de langues romanes du MGOU.

En raison des restrictions liées à la pandémie de covid-19, le MGOU a mis a profit son savoir-faire dans l'organisation de l'enseignement à distance pour maintenir et organiser cet événement sous forme de téléconférence.

Ainsi plus de 50 chercheurs, enseignants, doctorants et étudiants de Russie, de France, du Brésil, de Suisse et d'Italie ont pu prendre part à ces travaux.

Les interventions de madame Pevtsova, Vice-recteur du MGOU en charge de la recherche, de monsieur Fabrice Rousseau, Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Russie et de madame Chabanova, Doyenne de la faculté des langues romanes et germaniques ont ouvert la séance plénière.

Ils ont chacun souligné l'importance de ce colloque non seulement pour le développement des connaissances et de l'enseignement des langues romanes, mais également pour le maintien et le renforcement de la coopération inter universitaire et internationale dans un contexte mondial tendu.

En ce qui concerne les communications, on retiendra plus particulièrement Rita Cassia de Paiva (Brésil) qui nous a parlé des influences de Victor Hugo sur la littérature mexicaine hispanophone, Yves Bordet (Suisse) qui a souligné le lien étroit entre langue nationale et littérature nationale, Armelle Jacquet-Andrieu (France) qui a évoqué le rôle de la linguistique dans la médecine clinique, Gabriella Serrone (Italie) qui a soulevé la problématique de la traduction poétique et Igor Skouratov et Pierre-Alain Dumont (Russie) qui se sont penchés sur le rôle de la néologie dans la formation de la langue littéraire.